Paroisse Saint Aubin
Saint Saturnin | Aigné | La Milesse | La Chapelle Saint Aubin
Menu
1 rue de la République 72650 La Chapelle Saint Aubin 02 43 47 69 32    paroisse-lachapelle@orange.fr

Étapes de la vie

SACREMENT DU BAPTÊME

Le  Baptême, premier des trois  sacrements  de l'initiation chrétienne, nous fait naître enfant de Dieu et entrer dans l'Eglise.
On peut le demander à tout âge.
- Pour les petits (0 à 2 ans), il est préparé par les parents et une équipe de préparation au baptême.

- Pour les enfants entre 2 et 7 ans, nous vous proposons en plus un livret adapté à acheter à la paroisse pour que l'enfant puisse participer à la préparation de son baptême.

- Pour les enfants d'âge scolaire, il se prépare en général sur une année dans le cadre du catéchisme des enfants.

- A l'âge adulte une préparation sur deux ans est nécessaire, dans un groupe formé à la paroisse, en lien avec le service du catéchuménat du diocèse.

> Qui contacter ?
Si vous désirez recevoir le sacrement de baptême, ou faire baptiser votre enfant, vous êtes invités à prendre contact avec le curé de la paroisse.
Prenez contact SIX MOIS AVANT LA DATE SOUHAITÉE  --> 02 43 47 69 32  paroisse-lachapelle@orange.fr

> La préparation se fait au cours d'un dimanche après-midi; téléchargez cette fiche sur LES DÉMARCHES À FAIRE.

> Les baptêmes ont lieu uniquement le dimanche.

> Si vous cherchez un site internet chrétien pour découvrir les saints patrons dont vos enfants portent le nom : http://nominis.cef.fr

> Le rôle des parrains et marraines auprès des enfants

> Pourquoi certains disent-ils que le baptême lave les enfants du péché originel ?


baptême d'Armand en 2011baptême de Melia en 2012

Cliquez sur les photos pour découvrir l'album-photos des baptêmes à la paroisse Saint Aubin


CATÉCHISME DES ENFANTS

Il n'y a pas de baptême sans formation. Dans le cas d'un baptême d'enfant, la formation se fait d'une double façon. Tout d'abord par la transmission vécue en famille : réponse aux questions des enfants, apprentissage de la prière avec les parents... Puis par la participation au catéchisme paroissial, d'une durée de quatre ans, du CE2 à la classe de 6°.

Sur la paroisse, les parents se chargent de la première et seconde année, aidés d'une catéchiste, et de rencontres de préparation des séances. Ensuite, en troisième année, une catéchiste les prend en groupe avec l'aide de parents. En quatrième année, pour ceux qui sont en collège public, la catéchèse se fait en commun avec la paroisse de La Bazoge.

Permanences pour les inscriptions au presbytère de La Chapelle début septembre chaque année



Cliquez sur chacune des photos pour découvrir les trois album-photos



Haut de la page

SACREMENT DE CONFIRMATION

 La Confirmation est le deuxième des trois sacrements de l'initiation chrétienne.

Ce sacrement nous donne les dons de l'Esprit Saint pour nous fortifier dans la foi et nous faire vivre pleinement  la vie chrétienne unie au Christ.
La Confirmation qui nous est donnée par l'Evêque nous incorpore  àl'Eglise ; elle est un appel à un engagement plus personnel  et à une mission  de témoignage de la foi.

Les futurs confirmands se retrouvent avec une équipe d'accompagnateurs pour prier et échanger sur leur foi. Ils réfléchissent ensemble pour mieux comprendre ce sacrement de la croissance qui achève leur baptême.

Pour les jeunes, la préparation se fait à l'aumônerie du Collège. Pour les adultes, il existe un parcours annuel, d'octobre à mai, pour se préparer à recevoir ce sacrement qui est donné par l'Évêque (Mgr Yves Le Saux, en photo ici, 2017) chaque année lors de la fête de la Pentecôte.

> Vous pouvez trouver sur ce lien un retour en images sur la célébration de mai 2013 à la cathédrale.

> Vous pouvez écouter également des témoignages à partir de cette page

> Il n'y a pas d'âge pour être confirmé



Haut de la page

SACREMENT DU MARIAGE

Vous désirez vous marier à l’Église. L’Église se réjouit de votre amour.

Le sacrement du Mariage donne aux époux la grâce de s’aimer de l’amour dont le Christ a aimé son Église.

Il perfectionne ainsi l’amour humain des époux, affermit leur unité et participe à leur sanctification.

Vous êtes invités à en faire la demande au presbytère plus d'un an à l’avance pour retenir la date de votre mariage (en premier, avant tout le reste, SVP)  et recevoir les indications de préparation.   02 43 47 69 32

QUELQUE DÉTAILS POUR LA DATE ET LA CÉLÉBRATION

1. La préparation de tous les mariages de l'année de votre date de mariage commence l'année précédente vers le mois d'octobre; il faut donc s'y prendre un ou deux ans à l'avance pour contacter la paroisse. Prenez le temps d'appeler pour vérifier la "faisabilité" de votre date. 2. Si votre contact avec le prêtre arrive en dernier, il est possible que votre demande ne puisse aboutir à la date demandée, s'il y a déjà des mariages à la même date, ou bien si le prêtre n'est pas libre.  3. Si l'un de vous deux n'est pas baptisé, le mariage peut avoir lieu quand même en demandant une dispense de baptême à l'évêque, et si le conjoint non baptisé accepte le baptême et l'éducation chrétienne de ses enfants. 4. Pour les photos, il est souhaitable de déléguer une personne chargée de prendre des photos pendant la célébration, et de demander à l'assemblée de ne pas se déplacer pour cela; en particulier de ne pas venir se mettre derrière l'autel et le célébrant : le choeur de l'église est réservé au culte. 5. Les alliances sont déposées sur l'autel avant la célébration, pour être présentées par le prêtre au moment de l'échange des consentements et de la remise des alliances. 6. Il est souhaitable que les musiques soient religieuses ou classiques, de sorte à concourir à la beauté et à l'intériorité de la célébration. 7. Un petit détail qui peut avoir son importance : la contenance des quatre églises est à peu près identique, environ 200 personnes.

Cliquez sur la photo pour découvrir l'album-photos des mariages à la paroisse Saint Aubin

Haut de la page

SACREMENT DE L'ONCTION DES MALADES

Dans l'Evangile, lorsque Jésus envoie les douze  apôtres en mission, il leur prescrit de faire des onctions d'huile (Marc  6, 12) ou d'imposer les mains aux malades (Marc 16,18) .
A l'origine, on trouve ce passage de la lettre de saint Jacques  (5 , 13-16) :" Si l'un de vous est malade, qu'il appelle ceux qui exercent dans l'Eglise la fonction d'Anciens : ils prieront sur lui après lui avoir fait une onction d'huile au nom du Seigneur. Cette prière inspirée par la foi sauvera le malade ; le Seigneur le relèvera et s'il a commis des péchés, il recevra le pardon"
Ce sacrement s'adresse à ceux et celles qui souffrent et qui demandent courage et espérance à l'Eglise. Ils reçoivent par elle force spirituelle et confiance, et quelquefois la guérison.

L'onction des malades comporte deux gestes:
> L'imposition des mains pour appeler l'Esprit Saint.
> L'onction d'huile sur le front et sur les mains avec l'huile des malades, bénite lors de la messe Chrismale, avec cette parole sacramentelle : "N..., par cette Onction Sainte, que le Seigneur en sa grande bonté vous réconforte par la grâce de l'Esprit Saint. Ainsi, vous ayant libéré de tous vos péchés, qu'il vous sauve et vous relève".

Cette célébration peut se dérouler lors d'une célébration communautaire ou autour d'un seul malade à domicile ou à l'église.



Que la force de Dieu soit avec vous !



Haut de la page

SACREMENT DE PÉNITENCE ET DE RÉCONCILIATION

Vous pouvez à tout moment téléphoner ou sonner au presbytère, ou encore arrêter le prêtre lors d'une rencontre, et demander un rendez-vous pour recevoir le sacrement de réconciliation, le pardon des péchés.

N'hésitez pas à télécharger cette fiche, qui vous donne des explications, et des idées pour vous préparer : Comment confesser mes péchés et recevoir le pardon après tant d'années où je ne lai pas fait ?

La parole sacramentelle du pardon transmis par le ministère du prêtre est celle-ci :
"Que Dieu notre Père vous montre sa miséricorde ; par la mort et la résurrection de son Fils,
 il a réconcilié le monde avec lui et il a envoyé l’Esprit Saint pour la rémission des péchés.
 Par le ministère de l’Église, qu’il vous donne le pardon et la paix. Et moi, au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, je vous pardonne tous vos péchés."


Qui peut recevoir ce sacrement ?
Toute personne qui a déjà été baptisée peut et doit le recevoir.
Une personne non baptisée peut rencontrer un prêtre, lui parler de sa vie et des fautes qu’elle regrette. Le prêtre peut ainsi lui apporter une lumière sur sa vie et l’aider à se rapprocher de Dieu. Le prêtre ne peut pas lui donner le pardon de ses péchés, car il faut être baptisé pour recevoir un sacrement.



Haut de la page

PRIÈRE DE LA COMMUNAUTÉ CHRÉTIENNE LORS DES FUNÉRAILLES

"Toute la tradition chrétienne nous invite à considérer la mort comme un événement à vivre en Eglise. La liturgie des funérailles convoque les proches et les membres de la communauté chrétienne afin de recommander à Dieu la personne défunte. Elle fortifie leur foi au mystère pascal et à la résurrection des morts."   Cardinal Jean Claude Turcotte, Archevêque émerite de Montréal (+ 2015).

- Si vous avez bien lu les quelques lignes qui précèdent, la célébration à l'église n'est pas un hommage rendu à votre défunt, mais la prière de la communauté chrétienne pour confier à Dieu votre défunt.

- A la suite d'un décès, la famille est invitée à prendre contact avec le presbytère. S'il n'y a personne, des numéros de téléphone sont indiqués à l'écoute du répondeur. Une fois le contact établi, elle pourra fixer définitivement la date avec le président de sépulture et rencontrer l'équipe de laïcs chargée de la préparation. Ils prévoient ensemble le déroulement de la célébration.

- L'équipe participe à l'animation de la célébration, qui est présidée le plus souvent par le laïc ayant reçu la mission  de l'évêque du Mans. Les funérailles chrétiennes ne sont pas un sacrement, raison pour laquelle la présence du prêtre n'est pas requise.

- La famille, si elle le souhaite, est invitée à se rassembler le dimanche suivant, lors de la célébration de la messe où le nom du défunt sera nommé.

- Le plus important est de se préparer À L'AVANCE à faire son passage vers Dieu. C'est une belle démarche, qui suppose une volonté personnelle de "regarder les choses en face"...  On peut le faire en appelant le prêtre chez soi pour se confesser et recevoir le viatique, ainsi que le sacrement des malades; voire même en préparant la célébration des funérailles. Ou encore en demandant à l'hôpital ou à la clinique où l'on se trouve le passage d'une personne de l'équipe d'aumônerie dans la chambre, qui appellera le prêtre si nécessaire.

- Comment organiser des FUNÉRAILLES CATHOLIQUES ?  Deux pages du journal La Croix.


Haut de la page

http://paroissesaintaubin.fr

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!